Journal de transition – 29 septembre 2019


Serrure niquée.

Hier, samedi, je suis arrivée chez moi vers 12h40, après 3h45 de route (après une escale à Oyonnax), pour trouver ma porte d’entrée forcée.
Ça ne se voyait pas de l’extérieur, les volets avaient été soigneusement remis en place, la porte avait été soigneusement laissée juste entrebâillée. Elle ne ferme plus complètement.

Maintenant, je comprends pourquoi il y a une alarme dans la maison.

J’ai donc dormi avec les volets fermés (ils ne ferment pas correctement de l’extérieur mais peuvent être fermés correctement depuis l’intérieur) et une porte juste entrebâillée.
Ouais, même pas peur.
Heureusement qu’on n’est pas en décembre.
Et oui, truc de fou, j’ai dormi, même plutôt bien dormi. Je me suis réveillée vers 6h45, d’attaque pour monter au front d’une nouvelle journée.

Je n’ai pas encore appelé de serrurier. Je ne vais pas appeler un serrurier un weekend. Je n’ai pas le budget pour les tarifs « weekend ».

J’ai de la chance dans mon malheur et ma négligence et ma naïveté de bisounours et mes troubles cognitifs de nana en périménopause: ils ont juste fouillé la maison. Rien saccagé, presque rien cassé.
La seule « perte » est un mini roll-on de 5ml de parfum (Rose, de Mona Di Orio), laissé ouvert au fond d’une de mes boîtes à parfums et qui s’est vidé au fond de la boîte (collection qui date du temps où j’avais des sous pour ce genre de choses!). Je n’ai aucun parfum de « grande » marque, juste des trucs de « niche » inconnus, qui doivent intéresser genre 5 personnes en France.
Je ne suis pas sûre qu’ils aient volé quoi que ce soit, je n’ai aucun inventaire précis et une mémoire douteuse, donc ils ont peut-être pris une vieille boîte chinoise en bois qui vaudrait 10 euros sur une brocante (emmenée en souvenir?), et dans laquelle il me semble que je gardais une mèche de cheveux. J’ai retrouvé la mèche de cheveux, pas la boîte, mais si ça se trouve, c’est juste ma mémoire qui est pourrie et la mèche de cheveux était dans une autre boîte, et ils n’ont peut-être vraiment rien emmené.
Dans la maison, autant que je puisse en juger jusque là, ils ont juste endommagé une des serrures de l’armoire à linge (il y avait la clé dessus mais ils ont été infoutu de l’ouvrir proprement, la clé a cassé dans la serrure) et ils ont aussi pété un gros couteau de cuisine en le projetant violemment contre un mur de la cuisine à deux reprises (éclats de plâtre, morceaux du manche par terre).


Couteau acheté 1,50euro à Bazar Sans Frontières, à Annecy. Manche pété.

J’ai appelé les gendarmes, et ils ont fait un prélèvement ADN sur le couteau, mais bon, je doute que ça donne quoi que ce soit. Je vais à la gendarmerie cet après-midi (signer une déposition, je suppose?).

Je ne comprends pas trop le sens du lancement de couteau contre le mur.
Expression de la frustration de ne pas avoir trouvé d’écran géant??
Expression de la colère qu’une « parisienne » achète la maison d’une vieille famille du coin?
Moment de « délire » (incohérence), comme disent les jeunes de nos jours?
Si c’était un acte genre vaudou, ils auraient emporté les cheveux en prime!!!!
Faudrait être couillon pour vouloir faire du vaudou, en manquant l’occasion de piquer des cheveux. Quoi que rien ne garantisse que ce sont les miens.

C’est quand même bizarre de fouiller une maison aussi soigneusement, pour finir par lancer un couteau contre un mur.
Peut-être l’oeuvre de deux personnes différentes? Un fouilleur soigneux et un complice déséquilibré?

Bref.

Hier, j’étais d’une humeur massacrante, j’ai pris double dose de plantes pour le foie, j’ai fait le ménage, je me disais « c’est bon, c’est la goutte d’eau, je vais vendre, c’est sûr. Quand est-ce que ce putain de notaire se décide à m’envoyer ce putain d’acte de propriété?! ».

Maintenant, après une bonne nuit de sommeil, bien emmitouflée dans une triple couche de laine (à défaut de serrure triple point, j’ai plein de trucs en laine)… Il reste essentiellement la blasitude et le début d’habitude de faire face à des merdes les unes à la suite des autres.
Je vais peut-être vraiment mettre en vente dès que possible, vraiment.
Ou pas, va savoir.
Le temps des prophéties est fini, parait-il.


Ouais, bon, je ne vais quand même pas vous faire un beau sourire pour l’occasion.
Il fait 16° dans la cuisine de bon matin.
Qui voudrait « squatter » une baraque où il fait au mieux 15° en hiver?!

Autres merdes de ces derniers jours:

– La prime à la conversion pour ma « nouvelle » voiture d’occasion en suspension, parce que le dossier est incomplet. Et va savoir s’il le sera un jour, complet, et si, même lorsqu’il sera complet, ils ne trouveront pas une excuse à la con pour que je l’ai dans l’os (genre: « Les caisses de l’Etat sont vides »??)?
– La taxe foncière sur la table, alors que les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé sont sensés en être exonérés pour leur résidence principale (non???) mais je suppose que soit j’ai mal compris les conditions d’exonération, soit j’ai merdé dans le timing de mes démarches administratives de ma domiciliation ici et que la prise en considération de mon handicap par l’administration continue de toute façon à dépendre des justificatifs que je fournis ou pas et de quand je les fournis, ou pas (« vous avez tardé à déclarer votre changement de domicile parce que vous avez des troubles des fonctions exécutives et des petites lenteurs dues à votre handicap?? Tant pis pour vous!! Vous l’aurez dans le fion, handicap ou pas, diagnostic ou pas, na-na-na-na-nère!!! »).
– La nécessité de résilier mon abonnement téléphone/internet parce que je n’ai pas/plus les moyens de le garder, même avec un éventuel tarif réduit spécial pour personne bénéficiant de l’AAH.

PS: ils ont quand même volé un truc: la boîte à bijoux. What else? J’avais 2-3 babioles auxquelles je tenais, des pierres « naturelles » semi-précieuses (grenat, pierre de lune, moldavite…). Rien de très grande valeur, mais ça fait chier.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s