Du concret, une maison, peut-être

Voilà plus d’un an que j’ai commencé à chercher une maison, un an et demi que j’ai décidé de déménager.
Il y a bientôt un mois, j’ai trouvé une maison que je vais peut-être bien pouvoir acheter.
Je garde le « peut-être » parce qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Il y a deux mois je disais « Bientôt, je vais peut-être louer une maison dans le parc du Pilat ». Et finalement, le propriétaire s’est rétracté et maintenant sa maison est en vente à 127 00 euros.

Je me rends compte que beaucoup de choses ont guidé mes choix, pas juste l’esthétique, le prix, le nombre de chambres, l’altitude, l’état du gros oeuvre…

A force de m’intéresser à la permaculture, j’ai commencé à voir passer des vidéos de survivalisme, de maison autonome, d’autocontrusction, de « BAD » (Base Autonome Durable)… Et tout cela a infusé au fil des mois, cela s’est frotté aux centaines d’annonces que j’ai consultées, aux quelques maisons que j’ai visitées…
Et voilà que j’ai opté pour une ancienne ferme, avec une cave, une étable, un puits quelque part…
La Safer a même droit de préemption, il y a 6.000m2 de terrain agricole.

J’ai envie d’avoir non seulement de l’espace pour me préserver d’éventuels voisins et de leurs pollutions électromagnétiques, de l’espace pour respirer à l’aise, pour avoir une vue, pour mes chats…, mais aussi de l’espace de stockage, ne serait-ce que pour pouvoir stocker les dizaines de courges que je ne manquerai pas de réussir à faire pousser d’ici un an ou deux.
Je voulais de la place pour que des gens puissent venir me voir et rester au moins une nuit ou deux à l’occasion, parce que personne de pourra s’arrêter « en passant ». Personne ne passe par le Morvan. Soit on y va, soit on le contourne.
Il y a un grand grenier quasi sur l’ensemble, pas du tout aménagé mais où il est possible de dormir un peu plus au sec que dans une tente, au cas où les chambres et la grande cuisine/salle à manger ne suffiraient pas.
J’ai envie d’avoir de la place, de la place, de la place.
Le luxe ultime: de l’espace à soi.

J’ai envie de planter des fruitiers, des lilas, des plantes médicinales, du chèvre-feuille, des pivoines, des rosiers, un pin, des patates, des graines de tabac (si si c’est légal, en vente sur le site de la Ferme de Ste Marthe), du tournesol pour les oiseaux…

Si tout continue à se dérouler sans accroc jusqu’au bout, j’aurais bientôt Nicolas Pezeril comme voisin, à moins de 10km de « ma ferme ». Je pourrai lui demander 2-3 petits conseils en « perma », tout ça tout ça…

Et puis je commençais à avoir envie d’habitat groupé, vu que, seule, avec mon pauvre budget minuscule, je ne trouvais pas, je ne trouvais pas… je me disais que je pourrais avoir intérêt à trouver des alliés pour réussir à venir à bout de cette quête et voilà que, de fil en aiguille, j’ai trouvé un « collègue ». Peut-être pour quelques mois seulement, pas de quoi faire une SCI pour le moment mais de la cohabitation, de la coopération, du test de mini-habitat groupé.

Il va y avoir du travail manuel à abattre. Il y a 2 jours, sur un vide-grenier, j’ai acheté des gants de jardin en cuir, 4 paires neuves. J’ai lorgné quelques petites haches anciennes très bien entretenues, lustrées et aiguisées.
Je chinerai beaucoup pour l’ameublement. Je veux du matelas en laine d’occasion, du bois, de l’osier, de la récup’, du patiné, ces matériaux nobles dont les « modernes » ne veulent plus.
Hier je suis passée chez une nana que je ne connais pas pour acheter une peau de vache d’occasion.
Je regarde les rouleaux de feutre de chanvre et de laine, sur les sites de matériaux écolo, en me demandant si je pourrais en faire des tapis de sol d’appoint…

J’ai envie d’apprendre à faire des choses de mes dix doigts. Je pense meubles, je pense couture, je pense lactofermentations… « off grid », « homesteading »….

Cet après-midi j’ai aussi acheté des chapeaux en paille à Bazar Sans Frontière, pour le farniente, quand même.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s