Les « énergies »

Du temps où j’étais en formation en naturopathie (2013-2015), pendant les pauses, il arrivait que des camarades de formation parlent d’énergies (une formation en naturopathie n’est pas du tout une formation en « énergétique »!). L’une de mes camarades de promo sentait des choses en approchant ses mains de quelqu’un. Des blocages, des je-ne-sais-pas-trop-quoi.
Ca me laissait affreusement dubitative.
Pourtant, j’avais fait du taï-chi 10 ans auparavant. J’étais sensibilisée au « chi », aux méridiens, je m’étais un peu intéressée à la Wicca, à l’ésotérisme en général dès l’adolescence. Les énergies des plantes, des minéraux, des lieux, tout ça…, j’en avais entendu parler mais cela restait parfaitement fumeux pour moi.

Maintenant, j’y viens.
Le fait de prendre conscience de mon électrohypersensibilité m’a forcée à farfouiller du côté de la médecine chinoise, de la géobiologie, de l’ayurvéda, du feng-shui, de l’agriculture « énergétique » (le livre d’Eric Petiot est une bible) pour essayer de comprendre quelque chose à tout ce que je ressens, ça m’a permis d’acquérir des clés de compréhension, et petit à petit j’arrive à démêler un peu ce gros écheveau de perceptions « bizarres ».
Je suis loin d’avoir une sensibilité hyper fine, je pense que je ressens uniquement des trucs « basiques », mais disons que ça aide à conceptualiser d’autres choses.


Extrait du livre « L’agriculture énergétique » d’Eric Petiot.

Maintenant j’en arrive à aller dans les églises pour y chercher non seulement un refuge, protégé des pollutions électromagnétiques extérieures par les gros murs de pierre, mais aussi pour y chercher les endroits où je respire mieux qu’ailleurs, les endroits où ce que j’identifie comme la connexion à la terre est meilleure qu’ailleurs (connexion à la terre = mise à la terre sur le plan électrique).
Dans l’église des Cordeliers, à Lyon, dans l’allée centrale, surtout devant l’autel, il y a un endroit comme ça où je respire particulièrement bien.
Je comprends que la respiration, son amplitude, l’envie de respirer soudain à fond comme si on venait de passer un moment sous l’eau, les musceles qui se détendent… est un signe de bonne « connexion ».
Ca m’étonnerait beaucoup que ça puisse arriver sur un trottoir en asphalte (asphalte = isolant électrique).

Dehors dans la nature, autour de chez moi, je commence aussi à repérer des endroits où, sans que je puisse dire ce qui s’y passe, je suis prise de l’envie de tourner en rond sur moi-même. Ca tourne. Ce sont des endroits où l’herbe pousse plus drue, en cercle. Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il peut y avoir là, je n’ai pas encore les outils, les connaissances pour comprendre, mais je sens qu’il se passe un truc.

Je commence à comprendre que ce qu’on appelle « énergie » en ésotérisme, ce n’est rien d’ésotérique mais probablement, tout simplement, au moins en partie des forces électromagnétiques.
L’énergie d’un être ou d’un objet, c’est ainsi sa « signature » électromagnétique, son champ électromagnétique, sa structure et ses propriétés électromagnétiques.

Des chercheurs comparent le brin d’ADN à une antenne, à un émetteur-récepteur d’information électromagnétique.

J’aime bien dire « champ électromagnétique » en pensant « chant électromagnétique », musique, chanson, symphonie électromagnétique.

Le « chant » d’un smartphone ou du contre-plaqué, c’est une grosse perversion, un mauvais « esprit », de la matière morte.
Un joli tapis en « jonc de mer » peut être complètement perverti par son revêtement anti-dérapant en caoutchouc.

Le chant électromagnétique d’un objet peut être plus ou moins harmonieux ou dissonant. Le liseret synthétique d’une couverture 100% laine peut perturber son « fonctionnement », sa signature, son chant électromagnétique et le simple fait d’enlever le liseret « harmonise » la couverture, comme on « harmonise » un piano en l’accordant.

Il y a un an, mon prof de taï-chi, en me voyant enlever mon gilet pendant le cours m’avait dit « non non, faut le garder, on stock de l’énergie dans nos vêtements pendant la pratique ».
Ca m’avait laissé extrêmement sceptique.
Maintenant j’ai envie de lui dire que ça m’étonnerait beaucoup qu’on puisse stocker quoi que ce soit dans des vêtements synthétiques (ce gilet en question était en laine et polyester). Un vêtement 100% laine, oui, ok, ça je confirme. Par contre un gilet fait avec un mélange de fibres naturelles et synthétiques, ça m’étonnerait. Une matière « morte » comme le polyester ne stock rien du tout, elle repousse la vie, le Chi, l’énergie, le Prana, tout ça… Une matière « morte » est bio-incompatible.
Mais je n’ose pas trop lui dire, à mon prof.
Un vêtement synthétique peut générer de l’électricité statique au contact de la peau, il peut peut-être faire « sauna » en retenant l’énergie générée par le corps, comme la vapeur d’eau reste dans un sauna, en stagnant, mais à mon sens, d’une part notre énergie (chi) n’est pas faite pour stagner comme ça, entre le vêtement et la peau, et d’autre part l’électricité statique générée de cette façon n’a rien d’une énergie biocompatible.
Mais de l’électricité statique pourrait être confondue avec l’énergie naturelle du corps. Elle est un stress pour le corps, en cas de stress le corps réagit, il est « stimulé » (synthèse de cortisol, adrenaline…) et du coup on se sent comme dynamisé par le phénomène, comme si notre énergie était augmentée… Enfin, ça c’est quand on a des glandes surrénales en bon état, comme on se sent dynamisé par du café. Mais le café n’apporte pas de l’énergie, il ne fait que mobiliser nos propres réserves… Et quand, à force de stimulation, à force d’être sans arrêt mobilisées, les réserves viennent à manquer… On se retrouve à plat, et ces matériaux « morts » ne font plus que nous affaiblir toujours plus.

Bref, j’apprends beaucoup.

Pour ceux qui cherchent des vêtements et chaussures en matières naturelles:
Chaussures: https://naturopatypique.com/2017/10/06/connexion-a-la-terre-chaussures-ehs/
Vêtements: https://naturopatypique.com/2017/12/06/vetements-matieres-naturelles-ehs/

Voir tous mes articles qui mentionnent la connexion à la terre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s