Humour autistique

Le « comble » pour un autiste: se faire psychanalyser par un autre autiste.

Bien sûr, si un autiste « résiste » à la « cure », c’est qu’il en a particulièrement besoin.
Et si un autiste apprécie tout particulièrement les thèses psychanalytiques, c’est qu’il va particulièrement bien dans sa tête (gros sarcasme bien gras).

Aaaahh! Les « fabuleuses » théories « auto-validantes » de la psychanalyse!
La paranoia aussi est très propice à la production de théories auto-validantes…

Déjà que les autistes ont une tendance naturelle à la « rumination » tout seul dans leur coin, à la sur-interprétation (pour tenter de compenser leurs petits problèmes de communication), à la sur-intellectualisation d’absolument tout, coincés « là-haut » dans leur « mental »…, la psychanalyse – basée précisément sur la rumination, est un des meilleurs moyens pour « aggraver » l’autiste (ça et les coups de masse).

A croire que la psychanalyse a été inventée par des autistes parano.

« Lol ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s