Café poly

colette chat

Fatiguée de la journée d’hier, mal dormi, beaucoup de « socialisation » avec des gens que je connais peu, dans des lieux bruyants et puis, surtout, le riz ne me réussi plus.
C’est bête comme une petite chose comme ça peut influer. Un petit grain de riz. Cela faisait bien un mois que je n’en avais pas mangé et hier, au déjeuner, je n’en ai même pas pris beaucoup… Cette nuit: nez très congestionné, ce matin comme une légère gueule de bois, alors que je n’ai bu qu’un petit vin chaud, hier, même pas sucré, pour mon second apéro poly.

Après une rupture avec un « mono » convaincu, je me décide à sortir du bois, à affirmer d’avantage mon côté « poly », polyamoureux.
Par le passé, j’ai fait beaucoup de choses « à l’arrache », à la punk: on fonce droit devant et puis on verra bien ce qu’il en ressort… Je me suis pris beaucoup de murs. J’ai bien morflé et puis j’ai beaucoup blessé.
A bientôt 38 ans, je commence à goûter la prudence, la progression à pas mesurés.
Donc par exemple, pour commencer, je lance ce blog anonymement.
Il se pourrait, il se devrait, que d’ici quelques mois, disons quelques temps, l’anonymat tombe. C’est le principe du polyamour: si l’on ne dit pas tout, du moins on ne cache rien de crucial.

Je me mets aussi en quête d’autres poly. Ce n’est pas que je sois en quête d’une relation quelconque: j’éprouve surtout le besoin de me renseigner sur la façon dont on vit ouvertement ce machin, dont on mène les relations, dont on dit les choses, ou pas. Autour de moi, autant que je sache, je ne connais quasi que des « mono ». Je connais bien des hommes volages, qui se diraient volontiers « poly » dans l’âme, toujours est-il que leurs « dames en titre » – si on leurs demandaient leur avis sur la chose, ne chanteraient probablement pas le même refrain.
J’ai besoin de discuter, de rencontrer des gens qui ne me diront pas « ouais, mais enfin dans le fond tout ce dont tu parles, ce n’est pas vraiment de l’amour: quand on aime, on ne va pas voir ailleurs ».
J’en ai soupé des gens qui se permettent de juger de ce que j’ai dans le cœur, qui se permettent de me dire que puisque ce dont je parle et ce que je fais ne ressemble pas à leur amour à eux, alors c’est que ce doit être autre chose.
Je cherche à avoir des échanges pratiques, utiles, constructifs, enrichissants, épanouissants, je ne veux plus avoir à me justifier.
Assumer, c’est déjà bien assez compliqué.

Je fais des études, je vais en cours dans un petit « institut » privé. Ces études me passionnent et j’aime qu’elles soient exigeantes, j’aime devoir y passer du temps.
Je constate que n’ai plus guère de disponibilité ni d’énergie à consacrer au voyage. Je viens de passer plusieurs mois à tenter de faire cohabiter le couple, les études et la recherche d’emploi et qui plus est le couple à 130km de mon école et de mon « camp de base » en Haute-Savoie, et j’ai fini en congé maladie pour grosse fatigue.
Je ne prévois pas d’aller courir bien loin pour rencontrer des polys. Tout récemment, via facebook, j’en ai déniché un tout près. Nous avons fait notre premier « apéro » poly à deux, à Annecy, la semaine dernière, et hier nous avons remis ça avec l’une de ses dames.

Les cafés/apéro poly à Annecy sont lancés.
Il nous reste à trouver, peut-être, un lieu plus cosy que le Café des Arts ou que le Captain Pub.

 

Publicités

Une réflexion sur “Café poly

  1. Le texte de la fille à la vouivre m’a beaucoup plu. Il est bien écrit. Et puis, je me dis que ta fille à la vouivre doit ressembler un peu à un enfant-oiseau que je connais bien. Que j’essaie de connaître, plutôt. Tes écrits m’y aident. Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s